Vous êtes ici :   Accueil » Mois de janvier 2018 - page 2 (trav)
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://rucher.ecole.vauban.asso68.fr/data/fr-articles.xml

     
  
Rétrospective du mois de décembre 2017 :

Une année nouvelle s’ouvre à nous ; nous vous la souhaitons heureuse, pleine de réussite, de satisfaction dans votre activité apicole en espérant que 2018 nous soit un peu plus favorable.           
Les températures basses du mois de décembre ont contraint nos abeilles au confinement. les températures basses du mois de décembre ont contraint nos abeilles au confinement. En décembre 2016 les abeilles ont pu sortir 2 fois,Il a fallu attendre les deux derniers jours de décembre pour voir les températures dépasser les 10°. Elles ont pu faire un petit vol de propreté après 5 semaines de confinement.
      abeill solidaire.jpg
L’année qui vient de se terminer nous a un peu laissé sur notre faim ; le gel du mois d’avril a fait beaucoup de dégâts et dame nature a eu du mal à se rattraper. Les tilleuls et l’acacia ont subi des dégâts considérables dans certains secteurs ce qui a handicapé les récoltes ; seul le miel des collines sous-vosgiennes (en juin) a permis de faire une récolte. Les ruches-bascules sur le département ont été continuellement en baisse pendant les mois d’été.
                  
Au plus profond de l’hiver, la nature semble endormie ; les jours commencent à se prolonger et la nature poursuit son évolution. Les chatons des noisetiers s’allongent malgré les frimas et la neige, ils évoluent silencieusement en toute discrétion. Les colonies vivent encore au ralenti mais il y a de la vie ; le bruissement qu’émettent les ruches nous apportent l’espoir d’un renouveau, il suffit de lire les langes (ou tiroirs) sous les ruches pour être rassuré.
            
Les abeilles ont besoin de tranquillité par grand froid car la grappe est fragile et le moindre choc les font consommer. Le risque de disloquer la grappe est grand car les abeilles engourdies risquent de ne plus pouvoir se regrouper. Elles ont des capacité insoupçonnées d’adaptation à la nature qui les entoure. Faisons en sorte qu’elles trouvent l’équilibre dont elle ont besoin sans penser à notre profit.
             
Le dernier mois de l’année a été plutôt frileux. Les températures ont eut du mal à dépasser les 8 degrés et nos abeilles sont restées confinées tout le mois de décembre. Leur dernière sortie date des 24 et 25 novembre pour notre région. La consommation est réduite au minimum ; les abeilles consomment juste ce qu’il faut pour maintenir la température de la grappe. « Maintenir le calme absolu au niveau des ruches, ne pas déranger » est le mot d’ordre. A chaque dérangement vous risquez de disloquer la grappe et cela engendre une sur-consommation de nourriture qui serait néfaste pour la colonie.
          
Bonnes fêtes de fin d’année à tous !
Jean-Pierre Heller

Date de création : 04/01/2018 09:59
Dernière modification : 04/01/2018 10:00
Catégorie : -
Page lue 198 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Calendrier
Bascules R.E.Vauban
Visites

 266935 visiteurs

 8 visiteurs en ligne

Vous êtes ici :   Accueil » Mois de janvier 2018 - page 2 (trav)
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>
dm6xFH
Recopier le code :


  Nombre de membres 74 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
dm6xFH
Recopier le code :
41 Abonnés