Les travaux du mois - Mois de juillet et août 2017


JuiIlet et août :  vacances pour certain, mais pas de répit pour nos abeilles.

Le solstice d’été du 21 juin, nous annonce un recul de la durée d’ensoleillement, allant de paire avec le développement des colonies, qui progressivement vont réduire leurs activités. Les reines calquent leurs activités sur le rythme biologique de la nature. Elles sont arrivées à l’apogée de leur développement et réduisent progressivementleurs pontes.  
       
La population de la ruche va décroitre lentement. En plaine, les sources d’approvisionnement vont progressivement s’ameunuiser, sècheresse oblige. En montagne les miellées de châtaignier et de sapin vont normalement se succéder ou se chevaucher, à condition que le climat reste favorable.
 
Une petite averse ponctuelle, n’aura pas nécessairement d’effet négatif et permettra de garder une certaine humidité, à condition que les nuits restent chaudes et que le soleil soit bien présent en journée. 
Evidemment, nul n’est maître de la nature et du temps et il faudra composer avec, mais personne ne peut s’opposer à un idéal...
Le comptage des pucerons est positif, espérons que le climat soit favorable

 
Les faux bourdons :pectinata.jpgcostata.jpg


Leurs jours sont désormais comptés ; les reines ont arreté de pondre des œufs non fécondés, il n’y a plus de couvain mâle. Ces grandes alvéoles vont progressivement servir de stockage pour les provisions d’hiver. Les faux bourdons vont être expulsés sans aucune réserve, alors qu’ils ont accompli leur devoir de fécondation et certain sont même morts pour avoir donné la vie à de nouvelles colonies.

bourdon.jpg
A ce stade, il est encore possible de faire quelques élevages de reines à condition d’orpheliner une colonie. Dans ce cas, les abeilles gardent précieusement les mâles en vie, par instinct de survie.


Bien qu’ils aient été soignés, dorlotés pendant toute la saison des amours (ils avaient droit de cité dans toutes les ruches), désormais tout leur est interdit. Ils vont être tirés, triturés, chassés hors des ruches, même la nourriture leur est interdite. Ces derniers deviennent des bouches inutiles et dès lors, sont expulsés sans ménagement, hors des ruches.


Triste fin pour ces messieurs qui devant pareille agressivité, n’ont d’autre choix que de quitter la ruche. Il faudra attendre le printemps prochain pour les voir à nouveau apparaitre, appelés par l’instinct de survie des colonies et pour perpétuer cette dernière.

 

 


Date de création : 01/07/2017 # 10:22
Dernière modification : 09/08/2017 # 09:43
Catégorie : Les travaux du mois
Page lue 278 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Calendrier
Les arrêtés - PSE

fermer Plan PSE

Informations
Le petit apiculteur
illustré 2016
Le rucher école

Fermer Bibliothèque

Fermer Les informations du mois

Fermer Les travaux du mois

Fermer Plan de formation

Le syndicat (APH15)

Fermer Présentation du syndicat

Fermer Congrès 2009

Fermer Congrès 2014

Recherche rapide



Les archives
Nous contacter
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha
Recopier le code :
Connexion...
 Liste des membres Membres : 69

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 2

Total visites Total visites: 235522  

Record connectés :
Record connectés :Membres: 7

Le 08/04/2014 @ 21:22

Record connectés :Cumulé : 89

Le 11/03/2013 @ 14:01


Webmaster - Infos

Ip : 54.92.201.232

Visiteurs
Utilisation des données du site.....
Les utilisateurs du présent site sont tenus de respecter les dispositions de la loi relative à l'Informatique, aux fichiers et aux libertés, dont la violation est passible de sanctions pénales. Ils doivent notamment s'abstenir, s'agissant des informations nominatives auxquelles ils accèdent, de toute collecte, de toute utilisation détournée, et d'une manière générale, de tout acte susceptible de porter atteinte à la vie privée ou à la réputation des personnes.

^ Haut ^