Mois doctobre 2015

Informations pratiques réactualisées le 30/09/2015
bleuet.jpg
Evolution du mois de septembre 2015

Ruche bascule du rucher école Vauban de Neuf-Brisach

Température interne de la ruche 34°
Poids au 30/09/2015 = 42.3 kg
21/09/2015 enlevé nourrisseur
Nombre de jours de pluie = 9 j = 72 mm

Température moyenne (haute) du mois de  septembre 2015 =18.8° (2014 =19.8°)
 Température moyenne (basse) du mois de septembre 2015= 13.8° (2014 =15.4°)


Ruche  bascule Fédération (Forêt de la Harth de Rumersheim)

Température interne de la ruche 31.7°
Poids au 30/09/2015 = 44.Kg


Rétrospective du mois de septembre 2015

automne.jpgL’été touche doucement à sa fin et la durée d’ensoleillement diminue drastiquement…

La diminution de l’activité de nos colonies est la conséquence de la fraicheur matinale qui s’installe progressivement.
 
La sécheresse du début du mois a fortement handicapée les rentrées de pollen, mais fort heureusement, l’épisode pluvieux du 12 septembre à fait le plus grand bien à la végétation. De fait, nos abeilles se sont remises à l’ouvrage, comme en atteste certaines ruches bascules, récoltant ainsi les nectars issus du lierre et des CIPAN (principalement de la moutarde).
 
A notre grande satisfaction et celle de nos abeilles, le pollen est rentré en abondance, de quoi faire des réserves pour la saison prochaine. Doucement, mais irrémédiablement la transition entre les deux solstices s’opère et se constate notamment au travers de la réduction de la ponte des reines (ces dernières vont bientôt arrêter complètement leur ponte, ce qui se vérifie aisément au niveau des ruches bascules).
 
La température interne de la ruche va chuter progressivement, bien que cette dernière puisse être différente d’une ruche à l’autre. Pour mémoire en 2014,  la température interne à fortement varié à partir du quatre octobre, signe d’épuisement du couvain et d’arrêt de ponte 21 jours avant cette date. Les mâles, gros consommateurs, alors que les rentrées de nourriture se font plus rares, ont été expulsés (en moyenne ils consomment trois fois plus qu’une abeille).

La génération d’abeille qui naît actuellement va devoir affronter les rigueurs de l’hiver et ont de fait une constitution différente des abeilles d’été. Elles développent notamment des nodules de graisse, qui sont indispensables pour un bon démarrage au printemps. Par ailleurs, le pollen est le produit indispensable pour que nos abeilles puissent constituer ces nodules.

jean-Pierre HELLER

Date de création : 01/10/2015 # 09:38
Dernière modification : 05/01/2016 # 11:01
Page lue 668 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Calendrier
Les arrêtés - PSE

fermer Plan PSE

Informations
Le petit apiculteur
illustré 2016
Le rucher école

Fermer Bibliothèque

Fermer Les informations du mois

Fermer Les travaux du mois

Fermer Plan de formation

Le syndicat (APH15)

Fermer Présentation du syndicat

Fermer Congrès 2009

Fermer Congrès 2014

Recherche rapide



Les archives
Nous contacter
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha
Recopier le code :
Connexion...
 Liste des membres Membres : 69

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 2

Total visites Total visites: 235388  

Record connectés :
Record connectés :Membres: 7

Le 08/04/2014 @ 21:22

Record connectés :Cumulé : 89

Le 11/03/2013 @ 14:01


Webmaster - Infos

Ip : 54.226.132.197

Visiteurs
Utilisation des données du site.....
Les utilisateurs du présent site sont tenus de respecter les dispositions de la loi relative à l'Informatique, aux fichiers et aux libertés, dont la violation est passible de sanctions pénales. Ils doivent notamment s'abstenir, s'agissant des informations nominatives auxquelles ils accèdent, de toute collecte, de toute utilisation détournée, et d'une manière générale, de tout acte susceptible de porter atteinte à la vie privée ou à la réputation des personnes.

^ Haut ^