En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
Vous êtes ici :   Accueil » Mois de février 2015
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...

Travaux en  février
 

soleil.jpgProgressivement les journées gagnent en luminosité, mais les variations de température sont brutales en cette période.
Les abeilles attendent avec impatience de pouvoir sortir et de faire un vol de reconnaissance.
 
Ce sera également l’occasion, les températures étant redevenues printanières, pour nos abeilles de se soulager.
 
Malheureusement, le linge suspendu, à la faveur d’un air tonique et de quelques rayons de soleil, portera les stigmates du passage de nos abeilles, attirées par la couleur souvent clair du linge de maison fraichement lavé.
 
Même si pour nos conjoints ce constat est souvent amer, il est pour l’apiculteur un véritable soulagement, celui de voir ses ruches, reprendre vie.
 
L’eau un élément indispensable :
eau.jpg
Pour l’abeille aussi, l’eau est essentielle au développement de sa vie.

Les besoins d’une ruche sont importants et ceci en plusieurs points.
Remarquez notamment que les abeilles s’affairent à proximité des points d’eau, dès l’apparition du couvain.
 
Pour l’apiculteur c’est un signe que la ponte a repris (en saison hivernale, le couvain est absent).
 
 
En période de confinement, les abeilles se contentent de récupérer de l’eau qui se condense sur les parois de la ruche ou sur le miel (qui contient 18% d’eau).gouttes.jpg
 
Avec l’arrivée des beaux jours et dès que le couvain prend de l’ampleur, cela ne suffit plus.
Cette eau recueilli, notre abeille l’utilise de plusieurs façons et notamment :

  pour diluer le miel stocké dans les alvéoles et ainsi permettre leur consommation personnelle, mais aussi et surtout pour la nourriture des larves. Le mélange pollen, miel, eau est indispensable pour nourrir ce petit monde.
       
 pour maintenir le taux d’humidité et ainsi veiller à la survie des larves : dans la ruche, le taux d’humidité, comme la température, sont régulés d’une façon exemplaire.
 
Pour élever la teneur en vapeur d’eau de l’air,ou abaisser la température, les abeilles déposent des goutes d’eau sur la face supérieure de la cellule et ventile .
 

 


Date de création : 30/01/2015 09:41
Dernière modification : 05/01/2016 11:04
Catégorie : -
Page lue 1050 fois

Calendrier
Bascules R.E.Vauban
Les archives
Visites

 360126 visiteurs

 30 visiteurs en ligne

Vous êtes ici :   Accueil » Mois de février 2015
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  Nombre de membres 75 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :
Recopier le code :
41 Abonnés