Mois de novembre 2013 - Les travaux du mois

 
 Travaux en novembre

La saison apicole se termine en douceur. Les abeilles vont prendre progressivement leurs quartiers d’hiver. Les reines vont cesser toute activité de ponte, ceci après  avoir pondu pendant toute la période estivale. Nos reines vont prendre un repos bien mérité, alors que 21 jours après cette arrêt de ponte les dernières abeilles vont naitre.
ponte.jpg
Cette période sera donc marquée par l’absence de couvain, mais la vigilance de l’apiculteur averti sera d’autant plus grande, s’agissant de l’ennemi principal de nos abeilles : le varroa. Il sera alors primordial de vérifier la chute naturelle de varroa...

Après 10 semaines de présence dans les ruches les lanières apivar doivent être sorties. Les planchers grillagés ou plastiques sont très utiles pour vérifier l’efficacité des traitements ; ils sont en général équipés d’un tiroir.
 
Faites le point une fois par semaine en retirant le tiroir et procédez à une analyse fine des déchets.
 
chute_ varroa.jpgVous y trouverez, non seulement  des opercules de cire, mais aussi des varroas. S’il tombe plus de 5 varroas par semaine à la mi-décembre, il faudra envisager un traitement supplémentaire à l’acide oxalique (ne traiter que si cela est nécessaire).
 
Pour cela, choisissez une journée ou la température est supérieure à 8°. Préparez votre solution, un sirop 50/50 sucre et eau, avec 35 grammes d’acide oxalique, que vous laisserez couler sur la grappe d’abeille (50ml par ruche ; avec 1l de solution vous pouvez traiter 20 colonies).
 
Dans les semaines qui suivent ce traitement, vérifiez  vos langes.
 
La chute devra être inférieure à 4 varroas par semaine. Pour ceux qui ne disposent pas de plateaux grillagés, il est judicieux d’introduire une feuille plastique rigide sous les cadres, elle fera office  de tiroir.
 
Il est souhaitable de l’enduire de saindoux, cela  empêche les abeilles de sortir les déchets (ce qui fausserait l’analyse).
souris.jpg
Vérifier vos planches d’envole et réduisez les entrées, afin d’empêcher les souris de pénétrer dans la ruche.
 
Pour une parfaite efficience, vaux entrées de ruches, doivent être réduite à 7 millimètres de hauteur,
car  au-delà, les musaraignes risquent de s’y introduire, sans grand mal et causer de dégâts irrémédiables.

Page suivante


Date de création : 29/10/2013 # 10:09
Dernière modification : 01/01/2014 # 10:20
Page lue 803 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Calendrier
Les arrêtés - PSE

fermer Plan PSE

Informations
Le petit apiculteur
illustré 2016
Le rucher école

Fermer Bibliothèque

Fermer Les informations du mois

Fermer Les travaux du mois

Fermer Plan de formation

Le syndicat (APH15)

Fermer Présentation du syndicat

Fermer Congrès 2009

Fermer Congrès 2014

Recherche rapide



Les archives
Nous contacter
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha
Recopier le code :
Connexion...
 Liste des membres Membres : 69

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 2

Total visites Total visites: 235503  

Record connectés :
Record connectés :Membres: 7

Le 08/04/2014 @ 21:22

Record connectés :Cumulé : 89

Le 11/03/2013 @ 14:01


Webmaster - Infos

Ip : 54.92.201.232

Visiteurs
Utilisation des données du site.....
Les utilisateurs du présent site sont tenus de respecter les dispositions de la loi relative à l'Informatique, aux fichiers et aux libertés, dont la violation est passible de sanctions pénales. Ils doivent notamment s'abstenir, s'agissant des informations nominatives auxquelles ils accèdent, de toute collecte, de toute utilisation détournée, et d'une manière générale, de tout acte susceptible de porter atteinte à la vie privée ou à la réputation des personnes.

^ Haut ^