Mois de octobre 2012

Travaux en octobre
 
Recentrez les lanières de façon à ce qu’elles soient toujours en contact avec le couvain naissant. Avant de les recentrer, nettoyez-les par grattage avec une brosse métallique. Les abeilles enduisent avec de la propolis tout corps étranger qu’elles ne peuvent éliminer.
 
Cette petite couche de propolis réduit l’efficacité du médicament et empêche la matière active de se propager.

Vérifiez toutes les semaines la chute des varroas sur les tiroirs, cela vous donnera des indications très précises sur le taux d’infection qui est souvent très variable d’une ruche l’autre.
La nature va doucement prendre ses quartiers d’hiver, nos abeilles aussi.
 
L’hivernage  de nos protégées est spécifique à leur race. Dans le monde des insectes, la majorité hivernent sous forme d’œuf, de larve ou de nymphe, bien à l’abri dans leur cellule.
Les colonies de frelons,  guêpes,  bourdons vont disparaitre, seules les reines fécondées de ces insectes vont passer l’hiver et assurer la relève au printemps. Elles vont se mettre à l’abri du gel en s’enfouissant dans le sol ou en creusant une cavité dans un tronc d’arbre.
 
Elles vont hiverner comme les marmottes et renaitre au printemps.
Notre abeille par contre, continue son ouvrage sous forme de colonie, regroupée autour de leur reine.
 
Par grand froid, les abeilles vont former une grappe plus ou moins compacte en fonction des températures. Cette grappe va s’ouvrir ou se resserrer et se déplacer en fonction des réserves de miel.
 
Le complément de  nourrissement doit être terminé pour le 15 octobre, de façon à ce que les abeilles puissent bien le transformer et surtout  l’operculer. Au de cette date, cela deviendra difficile (conditions météo).
 
En moyenne, 15 kg de miel sont nécessaires pour assurer un bon hivernage, ce qui correspond en générale à quatre cadres du corps de ruche Dadant ou à 5 ou 6 cadres de la ruche Bastian.
 

N’oublier pas de réduire l’entrée de ruche au minimum, cela permet notamment aux abeilles de mieux se défendre contre les intrus  (guêpes, frelons, souris), tout ce petit monde est friand des réserves qu’ont constitué nos abeilles et particulièrement les souris qui trouvent dans les ruches le gite et le garde manger pour passer un hiver en toute tranquillité.
 
En général, les reines s’arrêtent de pondre à la mi-octobre. Dans notre région de l’est, l’épuisement du couvain se termine en novembre, mais cela peut varier d’une ruche à l’autre et peut être différent aussi en fonction du climat.
 

Date de création : 02/10/2012 # 09:42
Dernière modification : 31/12/2012 # 11:21
Page lue 969 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Calendrier
Les arrêtés - PSE

fermer Plan PSE

Informations
Le petit apiculteur
illustré 2016
Le rucher école

Fermer Bibliothèque

Fermer Les informations du mois

Fermer Les travaux du mois

Fermer Plan de formation

Le syndicat (APH15)

Fermer Présentation du syndicat

Fermer Congrès 2009

Fermer Congrès 2014

Recherche rapide



Les archives
Nous contacter
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha
Recopier le code :
Connexion...
 Liste des membres Membres : 69

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 2

Total visites Total visites: 235522  

Record connectés :
Record connectés :Membres: 7

Le 08/04/2014 @ 21:22

Record connectés :Cumulé : 89

Le 11/03/2013 @ 14:01


Webmaster - Infos

Ip : 54.92.201.232

Visiteurs
Utilisation des données du site.....
Les utilisateurs du présent site sont tenus de respecter les dispositions de la loi relative à l'Informatique, aux fichiers et aux libertés, dont la violation est passible de sanctions pénales. Ils doivent notamment s'abstenir, s'agissant des informations nominatives auxquelles ils accèdent, de toute collecte, de toute utilisation détournée, et d'une manière générale, de tout acte susceptible de porter atteinte à la vie privée ou à la réputation des personnes.

^ Haut ^