Vous êtes ici :   Accueil » Mois de mai 2012
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://rucher.ecole.vauban.asso68.fr/data/fr-articles.xml

Travaux en mai
colza.jpg

Si vous êtes en zone de colza, sa floraison va s’achever. Il est opportun d’extraire ce miel le plus tôt possible. En effet, sa richesse en glucose fait qu’il a une tendance à cristalliser rapidement et vous aurez toute la peine du monde pour l’extraire, si vous tardez.

Par ailleurs, si vous opérez une sélection de votre production, il serait dommage que ce miel soit mélangé à la miellée d’acacia, qui généralement suit de près cette première miellée conséquente.

Toutefois, vous obtiendrez un excellent miel de fleurs, si vous ne recherchez pas de sélection des variétés.

Le mois de mai est attendu avec avidité, un mois ou généralement l’apiculteur voit se concrétiser le travail d’une année de labeur. Il faudra maintenir les ruches au « top niveau », avoir assez d’abeilles pour récolter du nectar (mais pas trop), éviter l’engorgement de la ruche, signe d’un essaimage certain.
 
Il n’est pas toujours aisé de maintenir cet équilibre si fragile des ruches et ce, malgré la vigilance de l’apiculteur, ces dames souhaitant, en cette période, prenne la clé des airs. De toute évidence, il n’est pas possible de concrétiser une bonne production avec un essaimage, même si un essaim au mois de mai, est également une providence pour l’apiculteur qui veut agrandir son cheptel... 
celule_r.jpgsotie.jpg
Les fortes ruches ont cette tendance naturelle à l’essaimage et malgré le contrôle du nid à couvain tout les 12 jours, il suffit de ne pas voir une seule cellule et c’est l’essaimage. Certes, rien n’est perdu et si par chance, vous êtes dans les parages lors de la sortie de l’essaim (cela se traduit par un bruit bien distinct ; les abeilles sortent en masse de la ruche et commencent à tournoyer au-dessus.

Dès queessaim_4.jpg la reine se pose, toute les abeilles s’agglutinent autour d’elle et forment une belle grappe), il vous sera possible de récupérer cette colonie naissante. Dès lors, si la grappe est bien formée, les abeilles apaisées, il vous faudra vous munir d’une caisse à essaim ou tout simplement d’une ruche vide, que vous disposerez en dessous.
 
Pulvérisez alors un peu d’eau sur les abeilles avant de secouer dans la caisse, la branche ou se trouve l’essaim.

Préférez pour cette manipulation, une caisse à essaim, plus maniable et légère. Toutefois, si vous utilisez une ruche, observez la planche d’envol.

Généralement les butineuse se mettent à battre le rappel en ventilant et en présentant leur glande de Nassanof. Vous constaterez alors que toutes les abeilles qui étaient encore en position de vol vont progressivement rejoindre la nouvelle ruche qui vient de se créer.

Dés que tout ce petit monde a retrouvé sa reine, fermez la ruche et disposez-la dans un endroit frais pendant 3 jours (cave). N’oubliez pas de laisser une aération, sans quoi vous risqueriez de les étouffer.

Le soir du 3ème jour, disposez votre nouvelle ruche à l’emplacement voulu, enfumez-la et introduisez 5 à 8 cadres de cire gaufrées (selon la grosseur de votre essaim).     

Page suivante

Date de création : 30/04/2012 10:06
Dernière modification : 31/12/2012 11:18
Catégorie : -
Page lue 1150 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Calendrier
Bascules R.E.Vauban
Visites

 299721 visiteurs

 10 visiteurs en ligne

Vous êtes ici :   Accueil » Mois de mai 2012
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>
XDWM5
Recopier le code :


  Nombre de membres 75 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
XDWM5
Recopier le code :
41 Abonnés