En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
Vous êtes ici :   Accueil » Mois de octobre 2018 (trav)
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...

Les travaux en octobre :

La saison apicole se termine et les mesures prises au courant de l’année vont influencer directement la saison à venir (élevage, regroupement, traitement sanitaire, nourrissage, semis de jachères apicoles). Les choix et travaux réalisés par l’apiculteur dans la conduite de son cheptel auront des répercussions directes sur la vie des colonies et les productions futures.

La mise en hivernage :
Hormis l’aspect climatique, un bon départ printanier est en principe tributaire d’une bonne mise en hivernage.
La visite avant mise en hivernage a pour objectif de faire le point sur les carences et d’analyser les futurs besoins des colonies. Elle se fait directement après la dernière récolte de miel, une fois les hausses enlevées.

                       
Dès le début septembre vous avez vérifié les provisions et l’état sanitaire de chacune de vos ruches. Au besoin, vous avez complété le manque de nourriture,  avec du sirop à 60% de sucre, ceci pour que vos colonies puissent passer l’hiver sans encombre. On estime à 40kg le poids d’une ruche Dadant à l’entrée de l’hiver et dès lors, une fois la visite d’autpese ruche.jpgomne effectuée, il est inutile d’ouvrir pour vérifier si la nourriture est présente en quantité, mais une simple pesée par l’arrière donne une bonne indication. L’observation de la planche de vol, vous donnera, en outre, de bonnes indications sur l’état sanitaire de vos colonies.
 
Rappelons, que les reines ont déjà réduit drastiquement leurs pontes, le couvain va progressivement s’épuiser et en fonction des températures extérieures, les sorties vont se raréfier (il faut en moyenne 12° pour que les abeilles puissent sortir pour faire un vol de propreté). En parallèle, l’activité interne de la ruche va progressivement se calmer,  plus de couvain à nourrir, mais il faut encore maintenir la température de survie au sein de la grappe qui va se former.

Cette température va être régulée d’une façon exemplaire quelle que soit les conditions extérieures, ceci afin d’assurer la survie de la colonie (elle variera entre vingt et vingt-huit degrés une fois le couvain épuisé). La forme de la grappe elle-même, va être fonction des températures extérieures : plus les conditions seront extrêmes plus la grappe se resserrera et inversement, dès que les températures s’adouciront, plus la grappe augmentera de volume.


Date de création : 30/09/2018 10:27
Catégorie : Le syndicat (APH15) - Les travaux du mois
Page lue 281 fois

Calendrier
Bascules R.E.Vauban
Les archives
Nouveautés du site
(depuis 14 jours)
Visites

 390388 visiteurs

 3 visiteurs en ligne

Vous êtes ici :   Accueil » Mois de octobre 2018 (trav)
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  Nombre de membres 76 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :
Recopier le code :
41 Abonnés