Les travaux 11- 2007

 Octobre ;
La première quinzaine du mois octobre fut exceptionnelle avec un climat quasi-estival. Nos abeilles ont pu profiter au maximum de ces belles journées ensoleillées et ce, malgré parfois, un vent du nord un peut frais.  Les matinées brumeuses le long du Rhin, se dissipaient sur le coup de onze heures ou midi, ce qui laissait à nos abeilles quelques heures de belles sorties, de quoi ramener du pollen et même du nectar (la ruche bascule était même en légère augmentation certains jours).
 

 Novembre :
ouvre la période du grand repos des abeilles.  Ces dernières ont pris toutes leurs dispositions naturelles pour résister aux rigueurs de l’hiver qui s’annonce. Après des mois d’expansion continus, la grappe d’abeille s’est rétrécie et a atteint son volume optimal pour passer cette période hivernale. Pour l’apiculteur, l’objectif sera de mener ses protégées jusqu’au printemps prochain.
 

 grape_d_hiver.jpg

 Durée de vie :
La longévité de notre apis méllifiqua est assez extraordinaire. Notons que sa durée de vie varie en été de 4 à 6 semaines, alors qu’elle est en période hivernale souvent de 24 semaines. Ce facteur de longévité est inscrit dans ses chromosomes, et est le résultat d’une longue adaptation qui s’est développée progressivement au fil des millénaires. Dés que la luminosité diminue, le mode de fonctionnement de notre abeille se modifie sensiblement.
De travailleuse acharnée en pleine saison (elle n’est pas encore passée aux 35 heures), elle va progressivement délaisser l’élevage, les tâches ménagères et sa fonction de ramasseuse, pour s’occuper principalement de maintenir une douce chaleur au sein de la ruche. Cela va bien évidemment permettre  à la colonie de passer l’hiver sans encombre et ce, quelles que soient les conditions atmosphériques. Progressivement, sa constitution va se modifier. Les abeilles qui naissent en cette période, vont développer des corps gras. Dans nos régions tempérées, ou les saisons sont bien délimitées, ont retrouve dans la colonie d’abeilles, deux générations dont la longévité et l’état physiologique diffère, à savoir, les abeilles d’été et celles d’hiver. Chez d’autres espèces par contre (guêpes, bourdons …), la communauté se dissout en automne et seules  les jeunes femelles fécondées ou reines, survivent. Elles se mettent alors en hibernation totale et s’enterrent généralement profondément pour échapper au froid. Elles sont alors en léthargie  complète jusqu’au printemps.

 La colonie d’abeilles quant à elle, surmonte les difficultés de l’hivernage en formant en automne une génération d’insectes à longue vie. Cette génération  va se doter de réserves corporelles qui rappelons-le, va permettre à nos abeilles de passer l’hiver et d’élever la première génération  de printemps sans apport extérieur.
 

ab.jpg 

Page suivante


Date de création : 05/11/2007 # 10:11
Dernière modification : 03/01/2009 # 15:33
Page lue 1016 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Calendrier
Les arrêtés - PSE

fermer Plan PSE

Informations
Le petit apiculteur
illustré 2016
Le rucher école

Fermer Bibliothèque

Fermer Les informations du mois

Fermer Les travaux du mois

Fermer Plan de formation

Le syndicat (APH15)

Fermer Présentation du syndicat

Fermer Congrès 2009

Fermer Congrès 2014

Recherche rapide



Les archives
Nous contacter
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha
Recopier le code :
Connexion...
 Liste des membres Membres : 69

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 2

Total visites Total visites: 235522  

Record connectés :
Record connectés :Membres: 7

Le 08/04/2014 @ 21:22

Record connectés :Cumulé : 89

Le 11/03/2013 @ 14:01


Webmaster - Infos

Ip : 54.92.201.232

Visiteurs
Utilisation des données du site.....
Les utilisateurs du présent site sont tenus de respecter les dispositions de la loi relative à l'Informatique, aux fichiers et aux libertés, dont la violation est passible de sanctions pénales. Ils doivent notamment s'abstenir, s'agissant des informations nominatives auxquelles ils accèdent, de toute collecte, de toute utilisation détournée, et d'une manière générale, de tout acte susceptible de porter atteinte à la vie privée ou à la réputation des personnes.

^ Haut ^